Top 6 des curiosités les plus populaires de Corfou

L’île verte de Corfou fait partie du Top 10 des îles grecques les plus visitées. Elle offre non seulement un grand nombre de plages pour tous les goûts, mais aussi des attractions historiques et naturelles qui attirent des centaines, voire des milliers de touristes chaque jour pendant l’été. Si votre voyage à Corfou est organisé par une agence de voyage, les lieux énumérés ci-dessous seront très probablement inclus dans votre programme ou au moins proposés à la visite. Si vous organisez le voyage vous-même, ce seront les curiosités pourlesquelles vous lirez sur tous les sites Web dédiés à Corfou, accompagnées de photos que vous commencerez à reconnaître dès la première fois. Cependant, gardez à l’esprit que certains de ces lieux emblématiques ont tendance à être encombrés de gens pendant certaines périodes et peuvent ne pas ressembler aux photos. De plus, ce sont les curiosités les plus visitées de Corfou, mais l’île a encore beacoup de choses à montrer, il y a de nombreux autres lieux connus ou inconnus qui peuvent attirer votre attention.

1. La Vieille Ville de Corfou

Somewhere in the Old Town

La magnifique Vieille Ville de Corfou est un endroit où vous pouvez passer toute la journée sans pouvoir tout voir. Elle est située au cœur de la capitale et rappelle plus l’Italie que la Grèce, avec ses bâtiments de style vénitien, ses rues étroites et ses innombrables tables des petits cafés, tavernes et pâtisseries. La vieille ville n’est pas une seule curiosité, elle comprend de divers sites symboliques et historiques, tels que la vieille forteresse au bord de la mer et sa vue panoramique époustouflante de dessus, Liston - une place inspirée de la rue de Rivoli à Paris, l’église Saint Spiridon, le palais de Saint Mihail et Saint Georgi, la nouvelle forteresse et etc. Conseil: vous pouvez boire du café sur la place de Liston, mais pour la nourriture ou les desserts, choisissez parmi les petits endroits plus isolés le long des rues intérieures.

2. Le palais d’Achilleion

by Chris Parker / CC BY-ND 2.0

Le musée le plus célèbre de l’île, Achilleion, a été construit par l’impératrice autrichienne Elisabeth (Sissi) en 1890. Tous les touristes se rendent dans le village de Gastouri, pour voir le palais avec son architecture originale, son magnifique jardin donnant sur la mer, les statues des dieux grecs et la sculpture d’Achille blessé, qui a donné le nom au palais. L’inconvénient - trop de visiteurs pour la taille relativement petite d’Achilleion, y compris les bus, organisés par les agences locales et les gens en descendant en même temps. Conseil: visitez le musée en dehors de la saison ou tôt le matin (ouverture à 8h).

3. Le Monastère de Vlacherna

View from the shore

Le Monastère de Vlacherna est inséparable de Pontikonissi (île des souris) car les deux sont côte à côte. Le monastère est également situé sur un îlot, mais contrairement à Pontikonissi, il est relié à la terre par un quai en pierre et vous pouvez facilement vous y rendre à pied. L’aéroport international de Corfou est situé juste à côté de Vlacherna et les avions qui arrivent et ceux qui décollent volent au-dessus de votre tête, vous obligeant involontairement à vous pencher. Ne prenez pas ce dernier à la lettre, une certaine distance de sécurité est observée. Conseil: les deux cafés situés au-dessus de Vlacherna offrent une vue aérienne du monastère, de l’île des souris et de l’aéroport (la photo ci-dessus y a été prise).

4. Le Canal d’Amour

The channel of love just before sunset

La villégiature septentrionale de Sidari est célèbre pour ses formations rocheuses particulières le long de la mer, notamment pour le Canal d’Amour, traduit comme le canal de l’amour. C’est un canal étroit entre deux falaises calcaires en terrasses, formant une petite plage aux eaux peu profondes et au sable argileux. Son nom vient d’un tunnel dans une des falaises, qui vous permet de nager à travers et de sortir de l’autre côté, où se trouve un autre canal plus petit. Il existe de différentes légendes pour ce tunnel: l’une d’elles c’est que si vous y nagez à travers, vous trouverez l’amour de votre vie de l’autre côté. Une autre affirme que si un couple amoureux passe à travers ensemble, il restera ensemble pour toujours. Inutile de dire que parfois il y a trop de monde. Conseil: La Plage d’Amour est située juste à côté du Canal D’Amour, mais les deux ne sont pas la même chose.

5. Le Monastère de Paleokastritsa

The famous monastery

Paleokastritsa est la villégiature la plus pittoresque de Corfou. Elle est entourée de collines verdoyantes au fond d’une mer d’un bleu éclatant. Il y a un certain nombre de petites criques séparées par des rochers et des grottes marines. Sur l’une des collines au-dessus de la mer se dresse le Monastère de Paleokastritsa, qui attire des touristes de toute l’île. Le monastère est bien entretenu, avec un beau jardin, un authentique pressoir à huile d’olive et une vue magnifique. Comme le palais Achilleion, ce monastère accueille trop de visiteurs par jour en été et les tours de l’île en bus organisés obligatoirement y passent. Conseil: Visitez le monastère à midi, car le soleil est haut et la mer est d’un bleu étincelant.

6. Kaiser Throne

The platform seen from the entrance

Du point le plus élevé du village de Pelekas, se dévoile une vue panoramique à 360 degrés de toute l’île. L’endroit s’appelle le Trône de Kaiser (Kaiser Throne) et dans le passé a été utilisé comme observatoire par le kaiser allemand Wilhelm II, qui a passé ses étés à Corfou. Deux plateformes rondes vous permettent de profiter de la vue en toute sécurité, et plus particulièrement de la côte est et des côtes albanaises dans le lointain. Ce n’est pas une destination aussi célèbre que les autres destinations touristiques de Corfou, et vous ne verrez certainement pas les foules attendre pour monter sur les plateformes. Conseil: Bien qu’une route pour automobiles atteigne l’entrée du Trône de Kaiser, nous vous recommandons de traverser la vieille ville de Pelekas - certaines rues sont raides, mais la plupart des maisons sont conservées dans leur forme originale.

Article par